Link to SANY
International
PartnerNet

La pompe à béton à système hydraulique par eau

La base du succès des pompes à béton Putzmeister
 
Le grand succès des pompes à béton de Putzmeister débuta en 1967 avec une totale nouveauté pour le marché. La pompe à béton entraînée par de l'eau. Après son exposition sur la foire d'Hanovre le 1er  Mai 1967 , Putzmeister en 2 années a pris la première place du marché parmi 5 concurrents en pompes automotrices avec une part de marché de 40% (chiffres de la VDMA). Le chiffre d'affaire de Putzmeister  a cru de manière rapide en passant en 2 ans de 10 à 42 Mio.
Avec une course de 2 m et un diamètre de 230 mm elle avait une cylindrée de plusieurs fois celles des pompes concurrentes de cette époque. Avec jusqu'à 2 m3 par minute le débit de béton au bout du tuyau d'épandage, grâce à un temps d'inversion éclair des pistons et un tiroir clapet à faible perte était régulier et calme presque sans interruption .
Dans sa dernière version elle était construite avec une course de 3 m. Ainsi la B 333 atteignait un calme de fonctionnement encore inégalé aujourd'hui. On ne parlait pas encore de tuyauterie de 125 mm aujourd'hui courante. Le standard était 100 mm et même avec ces grands débits le tuyau d'épandage pouvait  être dirigé grâce au flux régulier du béton.
Un demande de pression de poussée au dessus de 30 - 40 bar et un toujours plus faible coût des entraînements hydauliques par huile a conduit donc à la pompe BLF 1400 représentée sur le shéma B.  C'était une pompe entraînée hydrauliquement par huile en circuit fermé avec une course de 1400 mm. Le pilotage breveté SN produisait une flux de béton amorti à chaque inversion des pistons et avait des caractéristiques semblables à la pompe à succès entraînée par eau.
Pour des pressions plus fortes et un nettoyage plus facile le tiroir à clapet a été remplacé par le tiroir Eléphant (C). Cette nouvelle construction à nouveau brevetée innovatrice avec le plus court chemin du béton jusqu'à la flèche de distribution est idéal en pompe automotrice et a été présentée sur la foire de Hanovre de 1971.
Avec la course de 2 m et le pilotage SN a été développé également une nouvelle catégorie de pompes. Cela nous a permis de gagner la commande pour le pompage en grande hauteur à Frankfort de la tour de télévision. Avec là bas la trouvaille de l'anneau automatique, le tiroir était étanche à l'eau et ainsi capable de haute pression.

En relation avec une tuyauterie absolument étanche et centrée (système ZX) un record du monde de 310 m de hauteur a été établi avec une pompe éléphant.


Avec l'anneau automatique le tiroir tuyau S  devenait praticable. C'était un vieux système qui n'avait auparavant pas fonctionné à cause de l'essorage du béton. Mais ce qui est vrai  pour les pompes à béton stationnaires, comme WDS, l'était également plus tard pour les pompes automotrices et pour cela plaidait l'extrêmement rapide inversion et les faibles masses, nettoyage rapide .... 

Finalement la grande durée de vie des pièces d'usure était également importante. Après que la principale cause d'usure ait été remplacée en réductions externe et en matériau durci. Tout ce qui a fait la réputation de la pompe hydraulique à eau est resté.  Le pompage calme grâce aux grandes cylindrées, diamètre des cylindres  et l'ainsi appelé  contrôle SM qui évite les pointes de pression des redémarrages du béton dans la tuyauterie.


 

Name:
Passwort:

page d'accueil plan du site imprimir
Vous pouvez chercher ici

Votre avis GO